COMMENT FAIRE CONFIANCE À L’AUTRE (…ET INSPIRER LA CONFIANCE)

Avoir confiance en soi est une chose, avoir confiance en quelqu’un d’autre est une autre histoire. Dans la vie de tous les jours comme au travail, bâtir des relations de confiance avec les personnes qui nous entourent est la clé des relations durables et peut se révéler d’une grande aide, contribuant au bonheur et au bien-être.

Se débarrasser de toute méfiance envers l’autre, que ce soit un collaborateur, un ami ou même un partenaire est un facteur déterminant qui nous permet, par exemple, de gagner l’estime de quelqu’un ou de bâtir des relations privilégiées. Lorsque la confiance est mutuelle entre deux personnes, celles-ci peuvent compter l’une sur l’autre et surmonter les défis que supposent une relation commune (professionnelle, amoureuse, d’amitié…) et les sentiments qui vont avec.

Le travail constitue une partie importante de notre vie, et l’un des plus grands facteurs affectant notre satisfaction et notre bonheur au travail tourne autour des personnes avec qui nous sommes toute la journée : la relation avec nos collaborateurs.


Dans cet article, nous allons voir quelques étapes indispensables pour pouvoir contribuer au développement d’une relation de confiance mutuelle en entreprise comme dans la vie. Dans une certaine mesure, cela s’applique aussi dans les relations amicales et même en amour.

La confiance : une priorité dans toutes les relations (travail, couple, vie de tous les jours…)

Parfois, il est tentant de garder la tête baissée et de faire son travail sans s’occuper des personnes qui vous entourent si vous n’avez pas constitué de relations solides avec elles. Et pourtant, si vous n’avez pas de relations solides avec vos collaborateurs, c’est le moment idéal pour vous appliquer à améliorer les relations de confiance avec vos collègues et votre équipe !

Pourquoi développer la confiance ?

En effet, l’établissement d’un sentiment de confiance sur le lieu de travail n’est pas quelque chose qui peut être cochée sur une liste de tâches une fois quelques actions mises en place, mais cela doit toujours avoir une place parmi vos priorités car la confiance affecte tout ce que vous faites personnellement et professionnellement. Avoir de solides relations de confiance mutuelles avec votre équipe vous ôtera beaucoup de vos préoccupations et vous pourrez vous concentrer sur ce qui est réellement important : votre travail. Bien évidemment, bâtir des relations de confiance avec les personnes qui nous entourent ne doit pas se résumer au travail. Pouvoir compter sur son conjoint au sein de son couple, sur ses amis, ses parents, sa famille et réciproquement est une chance qui vous aidera en toutes circonstances et vous fera sentir plus en sécurité.

1- VOTRE PRIORITÉ : APPRENDRE À INSPIRER LA CONFIANCE

Inspirer la confiance, avant de pouvoir faire confiance à quelqu’un d’autre… Un peu contre-intuitif à première vue, non ? Pourtant c’est votre priorité numéro un si vous souhaitez faire pleinement confiance aux autres ! Il faut d’abord gagner la confiance des autres avant de pouvoir en demander autant d’une autre personne.

Pourquoi ? Parce qu’il sera très pénible à une personne de trahir la confiance de quelqu’un en qui il a confiance. Il cherchera par tous les moyens à éviter cette situation pénible pour continuer de pouvoir s’appuyer sur cette personne (sauf si il ou elle est sans scrupules, mais c’est une autre histoire !).

Inspirer confiance viendra d’un effort conscient pour guider votre discours, tenir vos promesses et aligner votre comportement sur vos valeurs. L’établissement d’une confiance solide en vaut la peine mais attention, une fois perdue, il peut être très difficile de la récupérer.

Il est impossible de vous fournir une liste des bonnes pratiques pour inspirer confiance car celle-ci serait trop réductrice et simpliste. La confiance se gagne par 1000 façons différentes ! Cela commence par le principe de base de “faites ce que vous dites et dites ce que vous ferez”, à savoir être reconnu comme quelqu’un de fiable. Être disponible, avenant, souriant, demander des conseils sont par exemple des comportements qui inspirent naturellement la confiance.

2- SOYEZ HONNÊTE ET SOLIDAIRE

On pense tout de suite à cet adage en couple avec son ou sa partenaire, où être honnête est le ciment principal de la confiance, mais il est également applicable dans le monde professionnel ou dans les amitiés. Même quand c’est difficile, n’ayez pas peur de dire la vérité et pas seulement ce que vous pensez que les gens veulent entendre. Attention à ne pas froisser inutilement un ami ou un collègue avec des mots crus, peu mesurés sur ce que vous ressentez. La critique bienveillante et positive est souvent bien acceptée si elle est nécessaire. Petit conseil : mieux vaut la délivrer oralement que par messages écrits qui peuvent parfois être sujets à interprétations.   


Dans votre vie personnelle ou professionnelle, faites preuve de soutien et de compréhension envers vos proches et les membres de votre équipe, même en cas d’erreurs ou d’un problème. Cela contribue grandement à instaurer la confiance.

3- SOYEZ COHÉRENT

Tenir vos engagements sans dévier de votre parole renforcera naturellement la confiance au fil du temps. Cela ne peut pas être quelque chose que vous ne faites qu’occasionnellement, sans quoi on vous considérera comme quelqu’un de peu fiable. Le respect des engagements doit être l’essence de votre comportement, dans toutes les relations (amicales, familiales, amoureuses, professionnelles), jour après jour et année après année. 

Il ne sert donc à rien donc de promettre l’impossible, c’est même plutôt dangereux. Par exemple, accepter du travail en provenance de son supérieur sans être capable de tenir les délais impartis est totalement contre-productif malgré votre bonne volonté initiale. Savoir dire non doit donc aussi faire partie de votre panoplie ! 

4- SACHEZ VOUS EFFACER ET ÉCOUTER PARFOIS

Savoir écouter et comprendre les demandes de vos collaborateurs, amis ou même de votre femme demande de l’attention pour éviter tout biais d’interprétation qui pourrait amener à trahir sa confiance. 

Sachez bien écouter et vérifiez activement votre compréhension en paraphrasant ce que vous avez entendu. Utilisez une variété d’outils de rétroaction pour vous assurer que chaque personne a la possibilité de faire entendre sa voix. Vous devez engager un dialogue de confiance avec les personnes qui vous entourent, en leur donnant la possibilité de poser des questions, d’obtenir des réponses et d’exprimer leurs peurs et préoccupations. Bien comprendre l’autre vous permettra de mieux prendre en compte leurs requêtes. 

5- renforcer la responsabilisation

Cet adage est plus facilement explicable par un exemple dans le monde professionnel : lorsque vous reconnaissez et exprimez à votre équipe vos erreurs et vos succès face à vos collègues, ils vous considèrent comme honnête et crédible et n’auront pas peur de suivre votre exemple. Reconnaître ses erreurs ainsi que ses forces et les partager inspire la confiance, efface toute méfiance et encourage votre entourage à faire de même.    

Vous pouvez alors encourager un dialogue honnête et favoriser la responsabilisation en intégrant des processus qui font partie de la culture, comme une évaluation plus transparente de chaque projet (positifs, négatifs, choses à changer) et les prochaines étapes de chaque ordre du jour de la réunion (suivi des délais et jalons).

En espérant que vous aurez retiré quelques inspirations en lisant ces lignes ! En gardant ces adages en tête, vous avez toutes les clés en main pour inspirer et faire confiance tout en apprenant de vos erreurs. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur le thème de la confiance. La confiance est l’un des thèmes abordés dans notre formation “Devenez champion de votre propre monde” avec Denis Troch que nous avons préparé pour vous donner toutes les clés pour développer votre mental.