Manque de confiance en soi, comment y remédier ?

Manque de confiance en soi, comment y remédier ?

Le manque de confiance en soi 


Qu'est-ce que signifie vraiment le manque de confiance en soi ? Comment se traduit ce sentiment ? Disons que lorsque vous n'avez pas confiance en vous, dans la vie comme en entreprise, vous avez avant tout la sensation de ne pas être aussi digne de confiance que quelqu’un d’autre (qui occupe une position similaire à la vôtre). Au travail, cela se traduit par un sentiment personnel d’incompétence, comme si vous échouiez en permanence et vous sentez incapable de tenir vos objectifs. Le manque d’assurance lié à une peur de l’échec est également l’un des symptômes les plus visible. 


Cet état peut provenir d'incidents dans votre passé, comme un traumatisme ou un bouleversement. Au travail en particulier, le manque de confiance en soi peut apparaître de manière cyclique, à la suite d’un échec ou d’une remontrance de son supérieur hiérarchique par exemple qui peut générer une remise en question. Cela peut aussi révéler un problème d’ordre psychologique. Quelle qu’en soit la cause, ces perceptions ne reflètent que très rarement la réalité.


Si vous vous reconnaissez dans cette situation, il est important que vous preniez conscience de ce qu’il se passe réellement et comment le manque de confiance en vous a un impact sur votre potentiel. Plus tôt vous affronterez ce problème, plus tôt vous pourrez vous sentir mieux dans votre peau (et votre poste) et mener une vie et une carrière qui vous correspondra mieux. Alors, on se lance?  


Comment le manque de confiance en vous vous pénalise


Je ne vous apprendrais rien en vous affirmant que cette soft skill est super valorisé dans le monde du travail et de l’emploi. La confiance en soi est une de ces armes indispensable pour booster votre carrière professionnelle et personnelle. Dans notre cerveau, une attitude confiante est bien souvent assimilée à la compétence. Une personne qui est perçue comme telle est immédiatement jugée fiable par les personnes qui l’entourent. Dans le monde professionnel, ce mécanisme est exagérément présent et c’est précisément là qu’est le problème pour les personnes à qui cette confiance en soi fait défaut.

  

Lorsque vous agissez en toute confiance, les personnes qui évoluent autour de vous ont tendance à le remarquer, consciemment ou inconsciemment. Cette attitude est naturellement valorisée : après tout, le principe est simple, instinctif, si vous semblez avoir confiance en vous, pourquoi vos collègues n’en feraient-ils pas de même ?  


Dans le cas contraire, si vous semblez douter de vos capacités, vos collègues, vos clients ou votre responsable hiérarchique peuvent se demander si vous êtes à la hauteur de la tâche à accomplir. Pourquoi devraient-ils croire en vos capacités si vous ne le faites pas vous-même ? Le manque de confiance en soi, à l’instar de son exact opposé est très vite perçu par les personnes qui nous entourent. Il est associé à l'apathie, à la peur, au stress et au manque de compétence. 


Les bénéfices reçus par les personnes confiantes au travail sont loin d’être négligeables et mettent en avant l’importance que représente ce soft skill dans la vie professionnelle. Ces personnes sont plus susceptibles d'être promues rapidement et de recevoir des augmentations, souvent parce qu'elles n’ont pas peur de les demander ! Les postes à haut niveau hiérarchique sont majoritairement occupés par des personnes confiantes, qui ne doutent pas de leur capacité. À l’inverse, les personnes qui manquent d'estime de soi sont moins concernées par les promotions et les hausses de salaire. Leur valeur est souvent mésestimée par leurs supérieurs, précisément parce qu’ils ne mettent pas suffisamment en avant leurs qualités et doutent d’eux-même.


De quoi vous faire réfléchir, non ? Sachez que la plupart des personnes souffrent plus ou moins fortement de ce manque de confiance en eux. Tout le monde (à moins de posséder un ego démesuré) a déjà été confronté au “syndrome de l’imposteur” et ne s’est pas senti tout à fait à sa place à son poste. C’est normal !


Comment y remédier ?


Pensez positif et listez vos qualités : 


Naturellement, l’espèce humaine ne pense pas de manière positive ! Le fait de voir le verre à moitié vide est le mode de pensée majoritaire, et cela est très dommageable au travail. Le fait de systématiquement voir le côté négatif d’une situation est une observation constante qui se retrouve systématiquement chez les personnes qui manquent d’estime d’eux-même. 


Vous avez probablement la possibilité de créer rapidement une liste de vos traits négatifs, mais qu'en est-il de vos attributs positifs ? Prenez note de vos points forts, sans vous comparer à qui que ce soit. Après tout, vous avez été embauché pour une raison et si vous êtes arrivé là où vous êtes aujourd'hui c’est précisément grâce à ces forces. Ce que vous devez faire, c’est vous en souvenir, les garder en tête. Conservez une liste de vos meilleures qualités professionnelles avec vous, et référez-vous à elles si vous sentez que votre pessimisme l’emporte. Personne ne pourra vous enlever ces qualités que vous avez matérialisées et qui vous appartiennent !


Si vous avez récemment enregistré une petite ou une grande réussite, comme le succès d'une campagne marketing auquel vous avez contribué par exemple, servez-vous en pour alimenter votre confiance en vous. Vous êtes à l’origine de ce succès ou y avez largement participé, pas vrai ? Adopter ce mode de pensée va vous permettre de capitaliser sur vos succès, de vous en servir pour avancer.


La perfection n’existe pas


Connaissez-vous l’expression "Le mieux est l’ennemi du bien" ? Si vous cherchez continuellement à viser la perfection et à vous battre lorsque vous échouez, vous n'atteindrez jamais un état de satisfaction, à même de bâtir votre confiance. Plutôt que de vous imposer des attentes irréalistes, demandez-vous d’abord si vous faites de votre mieux. Faire de votre mieux et se donner les moyens pour cela est la meilleure chose que vous puissiez faire pour garder votre motivation intacte.  


Vous avez l'impression de ne jamais être à la hauteur de vos objectifs ? Vous en attendez peut-être trop de vous-même et vous vous portez un regard exagérément critique.  


La perfection est un cercle vicieux : aucun travail que vous faites n'est jamais assez bon à vos yeux. Vous ferez de vos peurs une réalité en évitant les situations où vous pourriez échouer ! 


Sans prendre de risques, vous stagnerez et ne vous améliorerez jamais, alors osez. Osez prendre de petits risques, sortir de votre zone de confort, tester de nouvelles méthodes, osez accepter d’échouer de temps à autre. Si le résultat n’est pas parfait, il sera certainement meilleur la prochaine fois, car vous aurez appris ! 


Construisez-vous un réseau de personne qui vous soutient 

    

Il est difficile, voire impossible, de faire ce chemin vers plus d’estime au travail seul. Au lieu d'essayer de ne compter que sur vous-même pour vous encourager, trouvez un “coach”, une ou plusieurs personnes extérieures à votre entreprise qui peuvent vous aider (bien sûr, cela marche dans les deux sens !). Il est très utile d'avoir à ses côtés des personnes de confiance à qui parler de vos problèmes. 


Généralement ces personnes vous encourageront et vous donneront des conseils. Ils vous apporteront aussi une perspective extérieure plus objective que la vôtre. Ce coaching ne vous sera que bénéfique et vous permettra de prendre du recul par rapport à votre situation.


Par exemple, elles pourraient reconnaître que le problème ne vient pas de vous mais d’un environnement de travail toxique ou de collègues malveillants. 


Demandez des feedbacks


Un retour constructif, objectif et juste d’un manager ou d’une personne plus expérimentée que vous est un précieux cadeau pour gagner en expérience et progresser. Si vous n’avez pas la chance d’en recevoir régulièrement, demandez-en ! 


En effet, un entretien individuel permet d’exprimer les choses que l’on a sur le coeur et aide à démêler les situations compliquées. Si vous vous trouvez face à ce genre de conversation, il ne faut pas se sentir gêné, osez demander ce que votre supérieur pense de vous objectivement, quels sont les points d’améliorations, quel est son ressenti par rapport à votre travail. Cela permet d’éviter les fausses idées que vous pourriez vous faire sur la perception que votre manager a de vous et votre façon de travailler.   


Apprenez de nouvelles choses


L'une des raisons pour lesquelles les gens manquent de confiance en eux en entreprise est souvent liée à l'impression qu’ils ont de ne pas avoir les compétences techniques ou l’expérience nécessaires par rapport à leurs collègues dans leur domaine. 


Si tel est le cas avec vous, remplissez vos lacunes. Vous pouvez - et devez - toujours chercher à apprendre ce que vous ne savez pas et les compétences qui vous seraient utiles dans votre travail. 


Faites preuve de motivation et suivez une formation, un cours, un workshop. Osez poser des questions à votre équipe ou à votre responsable sur ce que vous ne savez pas et comment faire pour y remédier. Il est impossible de tout maîtriser à la perfection mais il possible de progresser quelque soit son niveau. 


Poser des questions montre que vous vous souciez de votre travail et que vous voulez devenir meilleur. N’allez pas croire qu’oser avouer votre ignorance sur un sujet vous fera perdre la face. Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, demander des conseils à quelqu’un montre également de la confiance !


En espérant que vous aurez appris quelques astuces pour pallier à votre manque de confiance en vous dans le milieu professionnel. Le simple fait d’en avoir conscience et d’identifier les raisons de ce manque de confiance est une première étape, à vous de trouver les clés pour progresser dans ce domaine. 


Une partie de la formation en ligne avec le coach et préparateur mental Denis Troch est axée sur le thème de la confiance, et nous vous invitons vivement à consulter ce module pour en apprendre plus!

Précommandez